Production d'énergie et de chaleur et alimentation électrique

Tous les bâtiments ayant été construits dans l'écovillage avaient une longueur d'avance sur la législation alors en vigueur en matière de consommation d'énergie. C'est même le cas des habitations les plus récentes, celles des groupes n°7 et 8, construites en 2009-2010, dont les besoins en énergie sont égaux la moitié de ceux des constructions qui auront lieu en 2020 au Danemark. 

Notre vision pour assurer la production d'électricité et le chauffage est basée sur deux principes :
  • Une production locale et
  • L'utilisation d'énergie renouvelables et sans rejet de CO2.

Une production locale avec notre propre société de production d'énergie électrique et thermique

Nous avons créé notre propre société de production d'énergie (Energiselskabet) qui a créé un réseau de chaleur desservant les cent maisons et appartements de l'écovillage.
Aujourd'hui, le chauffage est produit à partir de deux chaudières. Anciennement, nous avons fait le choix de nous tourner vers les granulés de bois qui était produit au Danemark à partir des déchets des industries du bois. Néanmoins, avec l'augmentation de la production de chaleur à partir du granulé de bois, les déchets de l'industrie du bois n'étaient plus suffisants et une industrie s'est formée autour de la production de ce combustible. Ainsi, nous avons récemment installé une nouvelle chaudière qui fonctionne avec des plaquettes de bois. Les deux centrales à chaleur fonctionnent comme des centrales thermiques normales, seul le combustible change.
 
Par ailleurs, la société d’énergie développe actuellement deux projets : 
• Une centrale de cogénération utilisant un moteur Stirling pour les copeaux de bois. Un moteur Stirling est une vieille invention, mais dont l'efficacité a été fortement augmentée ces dernières années la portant à un niveau qui le rend attrayant pour l'approvisionnement en énergie moderne. Ce système est principalement destinée aux grandes institutions, aux petits villages ou, comme à Hjortshøj, à ​​une construction à faible consommation d'énergie comprenant jusqu'à 130 logements. Son fonctionnement dans l'écovillage est encore en développement mais il pourrait que le projet soit abandonné prochainement du fait d'erreurs techniques. Le projet consistait à augmenter la production d'énergie et à limiter la déperdition de chaleur afin de la consommer sur place ou de la vendre sur le réseau public. 
• De la chaleur pulsée pour réduire les pertes de chaleur dans les bâtiments basse consommation. Au lieu d'avoir de l'eau de chauffage à circulation constante dans les tuyaux de chauffage, un système à impulsions a été mis au point qui n'envoie que la quantité d'eau chaude. En disposant des capteurs dans tous les réservoirs d'eau chaude de l'écovillage, nous avons pu enregistrer les besoins des différents ménages pour les 12 ou 24 prochaines heures, permettant d'envoyer aux ménages uniquement la quantité qui leur est nécessaire, limitant donc des pertes de chaleur importantes et constantes dans les canalisations principales qui alimentent les bâtiments.

Chaleur passive

Toutes les maisons ont été construites suivant le concept de la chaleur passive en faisant des habitations basse énergie. L'énergie nécessaire au chauffage de ces maisons a été réduit de 30 à 50 % par rapport a une habitation standard (60 kWh/m2/an alors qu'une habitation moderne consomme au Danemark en moyenne de 100 a 150 kWh/m2/an). La chaleur passive représente de 20 à 30 % de la chaleur nécessaire, les panneaux solaires 20 %, le réseau de chaleur locale fournissant le reste.

L'énergie passive, gratuite, est captée grâce à de grandes fenêtres, principalement orientées au sud, et la déperdition énergétique est limitée avec peu d'ouvertures au nord. 

Forêt de saules et station de recyclage

Une partie des plaquettes que nous utilisons pour la société d'énergie proviennent de notre forêt de saules de 2,5 hectares. Le saule a été choisi pour sa forte croissance.
 
Le projet initial était de faire pousser cette forêt à partir des eaux usées de l'un des groupes d'habitations et ensuite d'utiliser le bois produit pour la société d'énergie. Ainsi, cette forêt est en même temps une station d'épuration : l'eau, qui représente plus de 95 % du volume, est évaporé par les arbres et les déchets, qui sont en fait pleins de nutriments, servent d'engrais pour le saule. NEANMOINS ?? Où en est on ? Forêts coupées ? à vérifier

Energie solaire

Certains groupes d'habitations utilisent l'énergie solaire pour : 

- la production d'électricité 

- le chauffage de l'eau 

 

La quasi totalité des maisons et HLM sont équipées de panneaux solaires thermiques qui assurent 70 % des besoins en eau chaude sanitaire sur l'année et 100 % de ces besoins de mai à septembre, ce qui nous permet d'arrêter totalement la chaufferie pendant cette période.
 
Par ailleurs, certaines familles de l'écovillage ont investi dans des panneaux photovoltaïques.

Cheminées

Vues comme une solution de chauffage optimal dans les années 1980, les cheminées ont été peu à peu abandonnées dans l'écovillage. Plus que deux maisons chauffent leur maison ainsi.

Prix du kWh

Légèrement plus élevés (d'environ 20 %), nos prix restent assez proches du prix du réseau communal, mais plus la consommation est élevée, plus le prix du kWh est cher. Le problème principal pour comparer l'énergie produite localement à l'énergie du réseau communal est que cette dernière n'intègre pas dans le prix du kWh le coût environnemental et sanitaire de la production d'énergie : Combien coûte le réchauffement climatique ? Combien coûtent les problèmes de santé dû à la pollution de l'air ?