Notre vision pour une transition énergétique est basé sur 2 principes:
 
  • Réduction des consonmations 
  • L'utilisation d'énergie renouvelables minimisant les rejets de CO2 et basé sur une production locale

Réduire la consommation

C'est la première chose a faire. Tous les bâtiments ayant été construits dans l'écovillage étaient en avance sur la réglementation thermiques alors en vigueur en matière de consommation d'énergie. 

Une production locale et durable
 
Nous avons créé depuis 1996 notre propre société de production d'énergie (Energiselskabet) qui a réalisé un réseau de chaleur desservant les 125 maisons et appartements de l'écovillage.
Le chauffage est produit à partir de deux chaudières.L'une fonctionne aux granulés de bois (produit au Danemark à partir des déchets des industries du bois) La deuxieme chaudière installée en 2003 fonctionne avec des plaquettes de bois (déchets de l'industrie de la forête) dont le bilan carbone est encore meilleur que le granulé de bois. Les deux centrales à chaleur fonctionnent comme des centrales thermiques normales, seul le combustible change.
Neanmoins nous avons rencontré des problemes de fonctionnement et de rejet de fumée important a cause de difficultés a s'approvisioner en plaquettes ayant un taux d'humidité inf'erieur a 35%.
 
Nous avons expérimenté:
• Une centrale de cogénération (electricité + chaleur) utilisant un moteur Stirling et  utilisant la combustion de copeaux de bois. Un moteur Stirling est une vieille invention, mais dont l'efficacité a été fortement augmentée dans les années 00' la portant à un niveau qui le rend attrayant pour l'approvisionnement en énergie moderne. Son fonctionnement dans l'écovillage a exigé un long développement et beaucoup d'engagement. mais inous envisageons d'abondonner le projet du fait d'un fonctionnement instable a cause de choix techniquesqui ne sont pas encore arrivés a maturité. 

• Un system de distribution pulsée pour réduire les pertes de chaleur dans l'alimentation des maisons basse consommation. Au lieu d'avoir de l'eau de chauffage qui circule constamment dans le systeme de distribution, un système à impulsions a été mis au point qui n'envoie que la quantité d'eau chaude necessaire périodiquement suivant les besoins. Ce systeme fonctionne bien.
 
Aprés plus de 20 ans de bon services les chaudiéres arrivent en fin de vie. De plus le réseau de chaleur de la ville de d'aarhus qui alimete 300.000 logement est passé en 2018 du charbon au granulé de bois et a la paille. 
Si nous voulons resté pionnier et être en avance des techniques actuelle, nous devons innover et devenir "sans combustion" a l'avenir. C'est à dire utiliser l'electricité qui au Danemark est a 50% produite par les éolienne, pour produire l'énergie necessaire a notre réseau de chaleur. Une installation de panneaux thermiques solaire permettra de faire le complement d'avril a septembre.
Nous étudions actuellement la possibilité de remplacer nos chaudiéres avec des pompes a chaleur air/eau ou eau/eau et l'installation de 500 m2 de panneaux solaire.

Forêt de saules et station de recyclage

Le projet initial était de faire pousser une forêt de saules à partir des eaux usées du groupe nr. 3 et des épandages de nos toilettes sèches et ensuite d'utiliser les plaquettes produites pour notre chaudière. 
A cause de gros problemes de logistiques, nous avons été obligé aprés quelques années d'abondonner la production de plaquettes de bois.
la forête est maintenant utilisé a d'autres fins.
La station d'épuration fonctionne toujours trés bien mais la plupart des habitants ont abondonnés les toilettes sèches qui ont été remplacées par des toilettes a eau basse consommation.

Energie solaire

La totalité des constructions sont équipées de panneaux solaires thermiques qui assurent 50 % des besoins en eau chaude sanitaire sur l'année et 100 % de ces besoins de mai à septembre, ce qui nous permet d'arrêter totalement la chaufferie pendant cette période.

Par ailleurs, certaines familles de l'écovillage ont investi dans des panneaux photovoltaïques.

Poêle a bois

Vues comme une solution de chauffage durable et économique dans les années 1980, les poêles a bois ont été peu à peu abandonnées dans l'écovillage.

Essentiellement car les fumées se sont révelées tre assez nocives si la combustion est incomplète. Plus que quelques maisons complète le chauffage de leur maison ainsi, surtout pour l'aspect comfort (hygge en danois)  les soirs d'hiver.

Prix du kWh

Légèrement plus élevés (d'environ 10 á 20 %), nos prix restent assez proches du prix du réseau de chaleur communal. A l'inverse de celui-ci qui a un abonnement important (cout fixe indépendamment de la consommation), le cout total chez nous est entierement dans chaque kWh; cela motive les membres de l'écovillage at optimiser leur consommation.

L'autre problème pour comparer le côut de l'énergie est que le réseau communal n'intègre pas dans le prix du kWh le coût environnemental et sanitaire de la production d'énergie : Combien coûte le réchauffement climatique a cause de l'utilisation du charbon ? Combien coûtent les problèmes de santé dû à la pollution de l'air ?