Plus de trente années après sa création, l'écovillage est aujourd'hui l'imbrication de différentes structures sociales, juridiques et économiques. Entre groupes d'habitations, groupes de travail, formes d'habitations, entreprises, associations, coopératives alimentaires ou d'autopartage, etc, il peut sembler difficile de repérer son organisation. Il s'agira donc ici de la rendre la plus explicite possible, sachant que cette complexification structurelle de l'écovillage n'a jamais et ne doit jamais être un obstacle au bon fonctionnement de sa vie démocratique.