Histoire de l'écovillage

L'idée de la société coopérative est née en 1986, lorsque Jørg Gaugler et Kaj Hansen ont présenté leur vision d'une communauté durable lors d'un cours du soir à l'université d'Aarhus. Leur vision s’est avérée être partagée par plusieurs participants et, en 1987, le groupe a formé l’"Association pour la création d’un écovillage coopérative à Aarhus". L'objectif était de mettre la théorie en pratique et de construire une communauté sociale et organique.

La vision était, et reste, de créer un mode de vie durable qui pourrait constituer une alternative concrète au mode de vie habituel de la société. Cette idée a joué un rôle central dans cette vision.

En 1987, le projet a été présenté à la municipalité d’Aarhus, qui a réagi positivement en proposant trois sites possibles. Le choix s'est porté sur Hjortshøj, à ​​15 km au nord-est d'Aarhus, où les habitants avaient fortement approuvé la création d'un écovillage coopératif. En collaboration avec la municipalité, un plan local d'urbanisme a été élaboré pour permettre aux futurs résidents d’influencer les choix de construction : des constructions basse énergie d'un à deux étages, sous différentes formes juridiques comme l'habitat participatif, les logements privés ou les logements locatifs, afin de favoriser une diversité sociale. L’objectif initial était d'atteindre une dimension d'environ 500 habitants, avec une zone agricole qui permette en partie l'autosuffisance alimentaire.

Cependant, avant que la construction ne puisse commencer, l'association devait prouver aux services de la mairie qu'il était possible de construire avec des nouvelles techniques comme le pisé ou avec l'utilisation de nouveaux matériaux comme la ouate de cellulose, des bois non  imprégné, des peintures naturelles,  etc. La municipalité ne pensait pas possible de répondre aux exigences des bâtiments modernes avec ces modalités architecturales traditionnelles.

En 1990, nous avons donc construit bénévolement une maison d’essai appelée Petersbourg. Ce projet nous a permis de tirer des expériences utiles aux constructions ultérieures. Cette expérience a également été à la base de la création de notre première entreprise, Økotech. En 1991, suite au succès de cette première réalisation nous avons acheté notre première parcelle. Le premier groupe d'habitations pouvait enfin commencer sa construction. Les dix maisons mitoyennes du groupe n°1 ont été construites par Økotech et les résidents eux-mêmes.

Parallèlement, un groupe souhaitant habiter dans des logements locatifs s'est créé en 1992 et après 4 années de planification, les premiers locataires ont emménagé en 1996.

Les groupes se sont ensuite multipliés ; ils sont aujourd'hui au nombre de huit dans l'écovillage, où nous vivons à un peu moins de 300 personnes de tous âges : un groupe en habitat participatif (17 logements), trois en locatif (63 logements dont 16 pour des personnes handicapées) et quatre en pavillons privé (43 logements).

Au début des années 2000, un groupe de résidents a travaillé à la création d’un projet d’inclusion de personnes porteuses de handicap et à la création des conditions nécessaires pour les intégrer dans l'écovillage. L'association Vimby a été créée pour encadrer ce projet ambitieux qui a été mené à terme grâce à des fonds publics et privés, créant ainsi le groupe n°6.

Aujourd'hui, l'association Vimby a réalisé plusieurs ateliers pour l'intégration des handicapés comme une boulangerie, un magasin bio, un magasin de recyclage, des ateliers de réparation, des ateliers d'art, etc.

Enfin, nous planifions la construction de trois derniers groupes d'habitations qui porteraient le nombre d'habitants à 450 personnes.

 

Le premier jour avant la construction de la maison d'essai