Le groupe n°1, les pionniers de l'écovillage

Le groupe d'habitations n°1 est constitué de dix familles habitant cinq maisons doubles en habitat privé. Très différentes les unes des autres, elles comportent malgré tout toutes deux étages. Vivent ici 17 adultes et plus qu'un enfant étant donné que la majorité ont désormais quitté le cocon familial. Les premiers à avoir emménagé dans leur maison l'ont fait en 1992. Utilisant originellement la maison d'essai comme maison commune, lorsque celle-ci est devenue la maison commune à tous les membres de l'écovillage, le groupe n°1 a commencé à utiliser celle du groupe n°2, qui est désormais commune aux deux premiers groupes.

Le groupe n°1 étant le pionnier de la fondation de l'écovillage, il a rencontré de nombreuses barrières qu'il a fallu résoudre au prix d'un grand engagement et d'un gros travail d'argumentation et de documentation. Toute nouvelle idée posait des problèmes de réglementations et nécessitait une autorisation au début des années 90 : la construction en pisé, l'isolation à la ouate de cellulose, l'utilisation de bois non imprégné avec des toxines, les toilettes sèches, la récupération des eaux pluie, la création d'un réseau de chaleur autonome, etc

Ces nouvelles façons de construire ont aussi effrayé les banques et les instituts de crédit. Résultat : nous ne pouvions pas emprunter pour construire nos maisons. Là aussi un très gros travail a été accompli et nous avons finalement pu faire des emprunts mais à des taux très élevés, autour de 9 % !

Nous pensons que nos maisons reflètent à la fois l’engagement et les considérations environnementales qui, avec une organisation sociale innovante, ont été le moteur de la très grande cohésion du groupe.