Les groupes d'habitations, ciment du village

Les groupes d’habitations, loin d'être des entités creuses, forment au contraire les piliers de l'écovillage, qui n’est pas un simple agrégat d'habitations écologiques mais bien un lieu de vie collectif. 
 
« La formation des groupes d’habitations est un processus délicat, estime Pierre. Au cours des réunions préliminaires, les candidats vont et viennent en fonction de leurs désirs de vie. Mais une fois constitué, le groupe devient un corps social très fort. »
 
Chaque groupe se donne ses propres règles en ce qui concerne la construction des maisons et l'organisation de son espace commun. Chaque groupe tient au moins une réunion mensuelle.