La plupart des autres maison de l'écovillage qui n'ont pas utilisé la terre cru sont en ossature bois.Ce choix permet des réalisation concurentielles et de trés haute qualité thermique.

le bois est comme la terre cru un exemple d'école d'un matérieu soutenable....si on utilise les éspeces locales et que l'on n'impregne pas le materiau avec des fongicides! 

En choisissant les bonnes espéces de bois au bon endroit et en utilisant les principes de la contruction protectrice*, nous avons pu èliminer l'utilisation de bois imprégné au fongicides. Le thuya, le mélèze, le hêtre, le pin, le sapin et l'acacia ont été utilisés. Ils contiennent soit un agent protecteur naturel, soit ont été traités avec des revétements écologiques.

Par exemple, le thuya ne convient pas à la construction, mais comme il contient un insecticide nature, il est excellent pour les bardages. Le bardage en thuya de la maison 46 a maintenenat 25 ans sans tratement ni peinture et peu tenir encore pas mal d'années! 

 L'acacia est un autre bon exemple: Il convient très bien pour les clôtures et les terrains de jeux. Il peut rester non traité dans le sol jusqu'à 50 ans. 

*Construction protectrice: Principe qui fait appelle a la connaissance des bois et des techniques pour augmenter la durée de vie du matériau. Par exemple le choix de pose d'une lame de bardage est essentielle: Le coeur du bois vers l'extérieur et la fibre de bois allant de l'interieur vers le bas. Autre exemple pour augmenter la durée de vie d'un bardage: construire un débord de toit (une casquette) qui protète les bardages et en plus assure une protection solaire en été.