Habitat basse ou trés basse énergie

Des la fin des années 80', lors de la planification des premieres constructions, notre vision était de diviser la consommation d'énergie par 50% par rapport à la règlementation thermique de l'époque: 70 kWh /m2 /an, contre 130 dans une maison classique. C'était aussi une éxigence des pouvoirs publics pour éviter de se raccordé au réseau de chaleur qui a l'époque était chauffé au charbon (en cogénération tout de même), ce que nous ne voulions absolument pas.
 
Le concept de maison basse énergie reposait alors sur plusieurs parametres:
- Epaisseur d'isolation important: 250 mm dans les murs, 400 mm sous les chappe et le toit.
- Placement des pièces "froides" (toilette, entrée, escalier, chambre) vers le nord et les pièces de vie vers le sud (salon, cuisine)
- Ventilation naturelle grace a l'utilation de murs trombes* et de matériaux respirants (la vapeur d'eau pouvant 
- Exploitation de la chaleur passive au maximum aved des surface vitrée importante vers le sud, réduite vers le nord et des masses thermiques importantes

*Murs trombes (systeme de vitrage devant les murs du sud et captation de la chaleur passive ainsi produite).

De plus tous les habitats sont équipés de panneaux solaires thermique ce qui assure, en été, la couverture à100 %  de l'eau chaude sanitaire.